Skip to content

L’insoutenable futilité de l’être

Les événements de Paris nous rappellent à tous que nous sommes à la fois fragiles et forts.

jesuisparisQuand Daesh s’en prend à nous, dans des lieux de loisirs, c’est bien parce que notre futilité représente le mal. La futilité d’être ensemble, de partager de bons moments, d’être libre d’écouter du rock,de regarder un match de foot et toute autre chose qui relève du futile. Le futile, comme le veut la définition, est quelque chose qui a peu de valeur ou pas d’importance. Et pourtant, c’est bien cela qu’on veut nous arracher. Comme c’est futile, cela ne devrait pas nous toucher tant que ça. Et pourtant, cela nous atteint au plus profond de notre être. Lorsque nous avons laissé de coté notre labeur ou nos problèmes, nous nous tournons vers le futile. Enlevez le futile et la vie deviendra moins….

Daesh est une menace. Ils détournent l’islam à leur propres fins mafieuses. Ils sont largement soutenus par des états avec qui nous faisons bon commerce. Nul besoin de les citer, ils sont tellement connus. Nous sommes bien en guerre. Certes non conventionnelle puisque ce ne sont pas contre des états que nous nous battons. Encore que ! Les répliques militaires se justifient. Même s’il faut bien admettre que nous ne règlerons pas les problèmes du monde (de ce type) en opposant la force des armes mais bien en diffusant les forces de l’esprit éclairé. Nous avons nos responsabilités et quelque part nous avons créé ces monstres. Mais ils sont là.

Nous ne pouvons nous cacher derrière la soit disante stigmatisation pour ne pas éradiquer tous ceux qui, sur notre territoire, en Europe aussi, propagent la haine et l’ignorance dans des discours extrémistes politiques et religieux. Il est hors de question que les mosquées auquel ont droit nos compatriotes de confession musulmane soient le repaire de penseurs fous, dangereux et incultes. Les dignitaires religieux doivent systématiquement condamner ces barbaries, puis faire appel à la république et la laïcité avant de parler de quelconque amalgame. D’ailleurs, quelle meilleure formule que la laïcité pour que chaque religion puisse s’épanouir à égalité avec les autres. Quelle meilleure formule que la laïcité pour que chacun puisse vivre sa foi en paix ?!

Si notre république est capable de générer des djihadistes alors l’état doit prendre ses responsabilités et apporter des réponses. Surement pas celles, faciles, de l’état policier mais bien celles qui contribuent à faire vivre ensemble les gens, à ne pas les abrutir mais les éclairer, celles qui donnent du sens et l’idée d’appartenance à des mêmes idéaux. Liberté, égalité et fraternité. Tout cela au travers de la république et de la laïcité. Encore faut il aussi que nos élites reviennent sur terre et soient dignes, voire exemplaires. D’un coup, sur un seul paragraphe, j’ai l’impression de demander la lune !

En préambule, je disais que nous étions à la fois forts et fragiles. Nous sommes fragiles parce que nous sommes une société ouverte. Nous sommes forts, car même avec des défauts, notre démocratie invite chacun au vivre ensemble, à  l’épanouissement personnel et collectif, au futile et à l’utile, à croire ou à ne pas croire,.. C’est bien pour cela qu’on nous attaque parce que nous représentons tout ce qui est détestable pour Daesh et autres obscurantistes. Fort et faible à la fois !

12249647_10207112673228616_6344746609643681931_nDans l’exercice difficile de trouver une image plutôt que des mots pour les combattre, je retiens celle-ci qui me parait vraiment adaptée au monde dans lequel on vit et aux abimes qu’on nous promet.

L’homme apporte lui-même la lumière et l’obscurité, ainsi pour certains c’est toujours lumineux et pour d’autres, obscure.

 

Published inBlog